Dans la presse en 2020

Sanofi ne veut pas de Marine Martin

Alternative Santé Mars 2020

..."Le laboratoire tente d'obtenir l'annulation de la nomination de Marine Martin au sein du comité scientifique de l'agence du médicament (ANSM) où elle est patiente expert."

C’est par elle que le scandale de la Dépakine a éclaté. De 1978 à 2010, Marine Martin s’est vue prescrire cet épileptique. Un médicament du quotidien auquel elle ne prête plus attention, pas même lorsqu’elle tombe enceinte. Et pour cause, personne ne l’a tenu informée que ce médicament était dangereux en cas de grossesse. Ses deux enfants présentent des troubles autistiques. Convaincue du lien entre la Depakine et le handicap de ses enfants, cette Mme Tout-le-Monde s’est jetée dans l’arène pour combattre Sanofi. Tant et si bien qu’elle a obtenu que le géant pharmaceutique soit mis en examen pour « tromperie aggravée » et « blessures involontaires ». Revanchard Sanofi ? En tout cas, le laboratoire tente d’obtenir l’annulation de la nomination de Marine Martin au sein du comité scientifique de l’agence du médicament (ANSM) où elle est patiente-expert. Affaire à suivre.

 

Alternative Santé Mars 2020