Symptômes

L'Acide Valproïque est mutagène, il agit aussi sur la 2ème génération

L'Acide Valproïque ( Dépakine, Dépakote, Dépamide, Micropakine) modifie le niveau d'expression de certains gènes affectant ainsi les enfants des enfants Dépakine c'est à dire la 2eme génération.

L'APESAC recence actuellement plus de 149 enfants issus d'enfants Dépakine présentant des malformations où troubles neuro comportementaux. Nous travaillons à l'heure actuelle avec le Ministère de la Santé pour que les données de l'APESAC déclaré à la CNIL soit analysé par un épidémilogiste et qu'un suivi de cohorte soit mis en place, afin de suivre ces populations. Pour l'instant rien n' a été fait du coté des pouvoirs publics pour suivre cette 2eme génération de victimes.

Voici ici un extrait du courrier envoyé à Madame La Ministre de la Santé Agnès BUZYN, nous sommes à ce jour toujours dans l'attente d'un réponse:

Le Valproate de sodium agent mutagène, impact sur la 2eme génération :

·      Plusieurs familles ont fait part des troubles de leurs petits-enfants correspondant aux mêmes symptômes que leurs enfants nés sous anticonvulsivant. Nous avons donc commencé une ébauche de recensement et les premiers chiffres font état d’une hypothèse sérieuse de modification de l’expression des gènes : sur 149 petits-enfants, 101 sont concernés par des troubles du comportement et/ou des malformations.

·       Cet aspect mutagène du valproate est déjà établi par plusieurs études scientifiques testées chez l’animal :

L’APESAC recense les victimes de cette deuxième génération avec le soutien de l’épidémiologiste Catherine Hill. Il est primordial que le ministère de la Santé se saisisse de cette question et diligente une étude de cohorte à laquelle l’APESAC apportera ses données déclarées déjà depuis longtemps à la CNIL maintenant RGPD.

L'Acide Valproïque agit sur les organes génitaux du foetus masculin exposé in utéro :

Des risques potentiellement plus élevés de mélanges doivent être pris en compte, en particulier lorsque les effets sur la santé sont irréversibles, tels que ceux résultant de la perturbation de l'action des hormones au cours des étapes clés du développement. Ici, nous étudions les effets combinés des produits chimiques qui interfèrent avec l'action des androgènes dans le tissu testiculaire humain. Au cours du premier trimestre de la grossesse, les androgènes fœtaux jouent un rôle clé dans le développement et la croissance de l'appareil reproducteur masculin, notamment en régulant la descendance testiculaire, le développement du pénis et l'organisation des tubules séminifères ( Huhtaniemi 1994). Des études de toxicologie animale et d'épidémiologie humaine ont montré que la perturbation de l'action androgénique à ce stade peut avoir des conséquences irréversibles à la naissance, notamment des malformations testiculaires (cryptorchidie) et des malformations du pénis (hypospadias)."