medicaments

Médicaments

L'EPITOMAX = TOPIRAMATE

Il est interdit d'utiliser de l'Epitomax chez les femmes enceintes ou en âge de procréer.

Le laboratoire Janssen qui produit le Topiramate a été comdamné aux Etats Unis pour la tromperie dans leur notice sur les effets tératogènes c'est à dire foeto-toxique à verser plus de 4 millions de Dollars à une patiente. Lire l'article américain concernant cela en cliquant ici

Extrait de l'article: " Cependant, les plaignants ont fait valoir que la société connaissait les risques de malformations congénitales dès 1997 mais n'avait pas averti les médecins et avait même caché des rapports de sécurité en 2003 et 2005.

Après un procès de 12 jours, un jury a rendu un verdict en faveur de Czimmer, condamnant Janssen à payer 4 millions de dollars sur sa demande. La famille de Brayden Gurley a reçu 11,7 millions de dollars. Les deux prix comprenaient une compensation pour les frais médicaux futurs et la douleur et la souffrance."

ETAT DES CONNAISSANCES:

 

Aspect malformatif

Les données publiées chez les femmes enceintes exposées au topiramate au 1er trimestre sont très nombreuses. Dans plusieurs études, un risque de fente labio-narinaire et/ou palatine 3 à 5 fois plus élevé que dans la population générale, est retrouvé chez les enfants exposés in utero au topiramate au 1er trimestre de la grossesse. Il est possible que le risque de récurrence malformative soit élevé en cas de malformation déjà survenue sous topiramate lors d’une grossesse précédente. Le topiramate est tératogène chez l’animal. Il provoque principalement des anomalies squelettiques (raccourcissements de segments de membres et anomalies vertébrales) chez le rat et le lapin à fortes doses et des anomalies cranio-faciales chez la souris. Ces effets ne préjugent pas d’un effet similaire dans l’espèce humaine.

Aspect fœtal et néonatal

Le topiramate passe le placenta. Les concentrations maternelles et néonatales sont équivalentes. Une diminution du poids de naissance d’environ 300 - 400 grammes est retrouvée chez les enfants exposés in utero au topiramate tout au long de la grossesse. Aspect neuro-comportemental A ce jour, les données sur les performances cognitives d’une trentaine d’enfants exposés in utero au topiramate ne retrouvent pas de répercussion particulière à l’âge de 6 ans 1/2 en moyenne.

Aspect maternel

Une diminution des concentrations plasmatiques de topiramate est possible en cours de grossesse.

En 1996 le laboratoire informait déjà que ce médicament ne doit pas être prescrit pendant la grossesse :

Information : https://www.drugs.com/pregnancy/topiramate.html

 

Pour lire le rapport de l'ANSM sur les dangers des autres antiépileptiques pendant la grossesse : 

Rapport_complet_avril_2019_1.pdf

Synthèse_Antiepileptique_VF.pdf

Source le CRAT