soins

Médicales

Prise en charge des enfants Dépakine dans le cadre scolaire

La scolarisation des enfants atteints du syndrome de l'anti-convulsivant.

Il n'est pas possible de définir arbitrairement les modalités de scolarisation des enfants atteints du syndrome de l'anti-convulsivant. Il faut toutefois remarquer que quelque soient les symptômes dont ils sont atteints, ces enfants ont globalement une intelligence normale, seul le QI verbal est touché directement.

Les modalités de la scolarisation dépendront donc de la nature et du degré de manifestation des symptômes, mais aussi malheureusement de la capacité de l'école à prendre en charge ces difficultés. Il existe à cet égard plusieurs règles que les parents doivent garder à l'esprit :

- la scolarisation est un droit dès l'âge de trois ans, elle devient obligatoire entre 6 et 16 ans ;

- l'accueil des enfants, même handicapés, est un devoir de l'école, rappelé par la loi du 11 février 2005.

Que dit cette loi ?

Elle affirme un principe simple : l'école doit garantir l'accès à l'éducation pour tous, quelque soit le handicap. La règle est la scolarisation dans le système classique, si besoin avec des aides humaines (Auxiliaires de Vie Scolaire, adaptation des enseignements par les professeurs) et/ou matérielles.

Mais son application est délicate. En fonction des difficultés rencontrées par l'enfant, l'école peut se montrer réticente, voire hostile à une prise en charge adaptée (méconnaissance du syndrome, peurs face à un handicap inconnu...).

Les parents sont alors souvent seuls à essayer de faire valoir leurs droits, quand bien même la scolarisation dès le plus jeune âge est un enjeu majeur pour ces enfants pour lesquels les relations sociales nécessitent un apprentissage laborieux.

Un seul conseil si vous rencontrez des difficultés : ne restez pas isolés face à l'enseignant ou au directeur d'école. Il existe au sein des inspections académiques des enseignants référents qui doivent vous aider à définir les modalités de scolarisation. La MDPH est aussi un appui important, indispensable s'il faut obtenir une aide humaine.

Chaque enfant est unique, il n'y a pas de recette pour l'école, mais chacun doit y trouver sa place, c'est un enjeu majeur de la rééducation des symptômes. Contactez-nous si vous avez des doutes ou voulez des précisions.